Publications du mot-clé : Communal

Entretien Radio-Cité à l’occasion des élections cantonales

Ecouter l’entretien à Radio-Cité

Notre membre du comité Dario Ciprut, a été interviewé par téléphone le 12 avril par M. Rayane Ben Amor, journaliste à Radio Cité, dans le cadre de l’émission Grand Format.

Le Magazine Grand Format

Entretien Grand Format Radio-Cité 12-04-2018

Malheureusement, il n’a pas été possible de référencer cet entretien avant la date des élections du 15 avril, de sorte que les réponses aux questions posées ont une valeur essentiellement rétrospective dans le contexte électoral présent. Cependant, la distinction qui y est soulignée entre l’accès à une citoyenneté cantonale poursuivie par DPGE et celui à la nationalité suisse à laquelle on l’oppose trop souvent, alors qu’elle est du ressort de la Confédération, mérite qu’on s’y attarde.

Commentaires fermés sur Entretien Radio-Cité à l’occasion des élections cantonales

Classé dans Argumentaire, Campagne, Contribution, Opinion, Sondage, Votation

UN PL CITOYEN DÉPOSÉ PARALLÈLEMENT AU QUESTIONNAIRE DPGE

Ecouter l’entretien à Radio-Cité

Julie Peradotto, candidate Ensemble à Gauche, a présenté à l’antenne de Radio-Cité le 20 mars 2018 les raisons du projet de loi constitutionnelle que sa formation a déposé officiellement le 10 avril au Grand Conseil.


Entretien Grand Format Radio-Cité 20-03-2018

J’ai eu l’occasion d’échanger sur la portée du questionnaire soumis par DPGE aux candidats du Grand Conseil avec le même journaliste, Rayane Ben Amor, jeudi 12 avril. Cet entretien sera mis en ligne dès que possible, mais probablement une fois les élections cantonales  du 15 avril passées.  Veuillez lire ici quelques remarques personnelles sur  le projet de loi présenté ici.

Un projet qui va dans notre sens

D’évidence le projet de loi (PL) d’Ensemble à Gauche va tout à fait dans le sens que DPGE préconise depuis sa création, approfondissement de la démocratie par inclusion pleine et entière de la population résidente, étrangers compris, dans la politique cantonale. L’effet de ce dépôt converge également avec l’intention de notre questionnaire aux candidats et sa médiatisation dans le contexte du scrutin du 15, à savoir faire en sorte que le branle-bas électoral ne recouvre pas totalement la voix de ceux qui ne peuvent y participer faute de passeport.

J’ai pourtant regretté ailleurs que les projets de loi et autres initiatives sur ce sujet, capital à nos yeux, ne s’inscrivent pas dans le courant d’une mobilisation citoyenne et d’un mouvement de fond propre à emporter la décision populaire le moment venu (voir mon commentaire “au récent PL d’EàG” dans la version longue de l’article publié dans le Courrier du 5 avril et surtout la note de bas de page qui l’accompagne).

Je m’en explique plus avant dans ce qui suit.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

C’est que le risque est en effet grand, selon la composition future du parlement et même du Conseil d’Etat, qu’en agitant le drapeau rouge (ou vert d’ailleurs comme cela fut le cas en 2013) devant le parlement, le projet ne franchisse même pas le seuil de l’entrée en matière ou au mieux ouvre un boulevard à un contre-projet gouvernemental minimaliste.  Le ralliement hors de toute concertation associative aux huit ans de séjour préalable me paraît aussi un signe de fébrilité contraire à la perspective de rallier une vingtaine de milliers de citoyens supplémentaires en l’abaissant à cinq (voir la contribution d’E. Piguet sous http://bit.ly/2qrOwt7), alors même que les réponses à notre questionnaire pointent sur la popularité de cette réduction parmi les candidats.

Ce serait alors un bien maigre service rendu à cette commune cause que de l’avoir une fois encore réduite à une agitation partisane sans lendemain. Le pire des cauchemars, si d’aventure la cause parvient jusque devant le peuple, serait qu’elle y capote faute d’avoir cherché à convaincre au-delà du cercle de celles et ceux qui traditionnellement s’en réclament. Autrement dit, penser faire l’économie d’un travail systématique trans-partisan de popularisation en faveur d’une citoyenneté cantonale, espérer l’introduire sans le soutien de tous les milieux appelés à s’en emparer, c’est à notre sens courir le risque de l’envoyer par le fond pour la durée de la législature.

 

Commentaires fermés sur UN PL CITOYEN DÉPOSÉ PARALLÈLEMENT AU QUESTIONNAIRE DPGE

Classé dans Argumentaire, Campagne, Contribution, Débat, Opinion, Sondage, Votation

Résultats du questionnaire adressé aux candidat-e-s au Grand Conseil

Résultats définitifs disponibles

DPGE a soumis un questionnaire en ligne à tou-te-s les candidat-e-s au Grand Conseil à l’élection cantonale genevoise du 15 avril 2018 (voir l’article précédent pour les circonstances et objectifs de ce questionnaire).

Nous fournissons ici l’accès aux résultats nominatifs des 186 candidats ayant répondu dans le délai initialement imparti par DPGE au 15 mars puis prolongé jusqu’à la clôture du 21 mars.

Ces résultats sont triés dans l’ordre des réponses données à trois catégories de questions selon qu’il s’agit du:

  • Principe
  • Plan communal
  • Plan cantonal

et sur chacun des plans dans l’ordre du plus favorable au moins pour les droits suivants :

  • Droit de vote et d’éligibilité (Extension à l’éligibilité du droit existant si sur le plan communal)
  • Droit de vote mais sans se prononcer sur l’éligibilité
  • Droit de vote seul sans éligibilité
  • Ni droit de vote ni éligibilité
  • (Retrait du droit de vote existant obtenu en 2005 – si sur le plan communal)

Il est enfin possible de cliquer devant chaque nom de candidat pour connaître sa réponse  sur la durée de séjour légal exigible pour accéder aux droits exprimés.

Nous remercions avec le respect qui convient les candidates et candidats qui ont pris la peine de répondre au questionnaire et ainsi publier leur conviction sur le sujet qui occupe notre association et au-delà la communauté étrangère attachée à une vie démocratique genevoise où sa participation est encore si réduite. Nous laissons évidemment nos lectrices et lecteurs en tirer leurs propres conclusions.  Nous publierons ces jours nos propres analyses, qu’elles soient personnelles et/ou collectives.

Bonne lecture et utilisation de cet outil de décision pour votre vote.

N.B.   Le matériel de vote a été distribué et a atteint de premiers participants  le samedi 17 mars, et même quelques jours avant celles et ceux résidant à l’étranger. Il semble qu’une maladresse quant aux noms figurant sur le bulletin fictif d’exemple pour l’élection au Conseil d’Etat provoque remous, contestations et recours. Cela n’affecte nullement, au contraire, l’intérêt des réponses publiées, donnant plus de temps encore aux citoyen-ne-s de peser sur les conséquences de leurs choix en matière d’accès à la citoyenneté de celles et ceux qui en sont exclus.

Pour le comité de DPGE 

 

 

Commentaires fermés sur Résultats du questionnaire adressé aux candidat-e-s au Grand Conseil

Classé dans Billet, Publication, Sondage, Votation

Chut! Les étrangers ont voté (et ils vont continuer)

par Miguel Limpo, coordinateur de l’association DPGE

En allant rendre visite à mes parents, un détail posé sur la table, m’a questionné sur la démocratie semi-directe qui fait la fierté de notre pays. Ce détail, c’était leur enveloppe de vote pour les votations du 28 février. Lire la suite

Commentaires fermés sur Chut! Les étrangers ont voté (et ils vont continuer)

Classé dans Billet, Contribution, Opinion

Municipales Vernier: un premier débat initié par les boliviens

Initiative aux boliviens

L’association bolivienne BOLIVIA-9 (www.bolivia-9.ch) a entamé, à la salle des Avanchets sur terrain verniolan, en date du 24 janvier 2015,  la ronde de réunions que la proximité des municipales genevoises met périodiquement sur le tapis depuis que les étrangers y possèdent enfin le doit de vote. Chaque personne étrangère séjournant dans notre canton et ayant derrière elle huit ans de séjour ininterrompu en Suisse figure maintenant d’office sur le rôle électoral de sa commune de résidence. A lui seul, ce fait, dont on ne peut que se réjouir, lui vaut plus d’attention qu’auparavant. Cet électorat, dont on se souciait majoritairement comme guigne naguère, devient fort heureusement objet de courtois appels du pied à orner de ses suffrages les diverses listes de candidats qu’on lui fait miroiter, et où, faut-il le rappeler, il n’a encore nul droit de figurer. Confiner pour une troisième législature depuis 2007 nos co-résidents étrangers dans ce rôle de “chair à élection” reste aux yeux de DPGE une indignité à réparer. Lire la suite

Commentaires fermés sur Municipales Vernier: un premier débat initié par les boliviens

Classé dans Contribution, Opinion, Votation