Consultation populaire – Résultats et communiqué

L’Association Droits Politiques pour les résidents à Genève (DPGE) se félicite du succès de la
première consultation sur l’octroi du droit de vote à tous les résident-e-s genevois-es.

Le 15 octobre s’est tenu une consultation populaire. DPGE a posé la question à la population: êtes-vous favorable à l’octroi du droit de vote cantonal à tous les résident-e-s genevois-es ?

Près de 600 personnes, suisses et étrangères, ont pris part au vote, aussi bien sur Internet que sur les 4 stands à Carouge, Onex, Meyrin, Vernier et à la Maison de quartier des Eaux-Vives en Ville de Genève. Ces 5 locaux de vote ont eu lieu dans les communes où résident le plus de personnes étrangères. 88% des personnes qui ont pris part au vote ont approuvé cette extension.

Total : 592 votes

DPGE se félicite de cette large participation, et surtout du nombre de personnes sensibilisées à la question de l’égalité des droits et devoirs sur le plan démocratique pour tou-te-s les résident-e-s. La plupart des participant-e-s ont manifesté une très grande curiosité envers cette démarche et ont fait part de leur grand intérêt sur l’enjeu de la participation de tout un chacun. Cette démarche originale a donc permis de ramener le sujet de l’extension des droits politique dans le débat public. Cette démarche a été soutenue par les villes de Genève, Carouge, Onex, Vernier, par la Maison de quartier des Eaux-Vives et par de nombreuses associations et partis politiques genevois. DPGE espère qu’ils sauront se saisir de cet enjeu et entendre la volonté de la partie de la population qui a soutenu aujourd’hui sa volonté de relancer le débat sur l’extension des droits politiques.

L’association non partisane DPGE promeut activement l’extension des droits politiques sur le plan
communal et cantonal à l’ensemble des personnes résidentes à Genève. Tandis que la quasi-totalité des cantons romands (Neuchâtel, Vaud, Jura et Fribourg) ont avancé, Genève reste en retard par rapport à ses voisins. Les cantons du Jura et de Neuchâtel octroient le droit de vote au niveau cantonal. En outre, dans ces deux cantons, ainsi que ceux de Vaud et Fribourg, les personnes étrangères peuvent voter et être élues sur le plan communal. Genève est donc le canton romand le plus restrictif avec le Valais, alors qu’il se targue d’être « La » Cité internationale et est le canton avec la population étrangère la plus importante (près de 41%) de Romandie.

Commentaires fermés sur Consultation populaire – Résultats et communiqué

Classé dans Campagne, Communiqué, Consultation, Contribution, Evénement, Votation