Prises de position-Consultation populaire 2016

Position des partis politiques
sur la consultation populaire du 15 octobre

DPGE a posé aux partis politiques de la place la même question qui sera posée à la population genevoise le 15 octobre et pour laquelle il sera dores et déjà possible de voter ici par internet le 1er du mois. Le présent billet recensera les réponses de ces formations au fur et à mesure de leur réception.

Pour rappel, la question posée est:

Êtes-vous favorable à l’octroi du droit de vote cantonal à tous les résidents genevois ? OUI /NON

Formation Réponse Arguments
Les Verts OUI Les Verts genevois sont favorables à l’extension des droits politiques cantonaux et communaux des étrangers qui résident à Genève. Une participation civique accrue est un des moyens reconnu de favoriser l’intégration, d’autant plus à Genève où les compétences entre communes et canton sont imbriquées. La seule participation des étrangers au vote communal est absurde: il faut donner la possibilité aux étrangers de se prononcer sur des enjeux cantonaux, c’est une suite logique et évidente.
PDC OUI Oui, mais sous certaines conditions. Le PDC Genève est favorable à l’octroi du droit de vote au niveau cantonal à tous les résidents genevois mais seulement si les personnes remplissent certaines conditions. Les conditions devraient encore être précisées mais engloberaient notamment les points suivants: le nombre d’années de résidence en Suisse (10ans), le niveau de français. (DELF), etc… Bref ce sont donc différentes conditions prouvant la bonne intégration des personnes qui jouiront des droits politiques.
PSG OUI Les Socialistes genevois soutiennent l’extension des droits politiques au niveau communal et cantonal pour les étrangers résidant à Genève. Actuellement, seuls les étrangers établis depuis 8 ans ont  le droit de vote au niveau communal, alors que tous prennent part économiquement à la vie de notre canton. L’extension de ces droits devrait leur être accordée au niveau cantonal, car la participation à la vie politique est un facteur d’intégration déterminant et est l’expression de la bonne santé de notre démocratie
solidaritéS  OUI solidaritéS, tout comme la coalition Ensemble à Gauche, défend le droit de vote et d’éligibilité des étrangers·ères. Pour des raisons de représentation démocratique élémentaire, il est parfaitement inacceptable de priver 40% de la population résidente, qui par ailleurs participe de nombreuses manières à la vie locale, de droits politiques élémentaires. Nous avons toujours défendu et continuons à défendre ce principe.

Commentaires fermés sur Prises de position-Consultation populaire 2016

Classé dans Argumentaire, Campagne, Consultation, Contribution, Evénement, Votation