Publications de l'Auteur : Dario Ciprut

Une salve bienvenue de Pascal Holenweg

Il faut saluer l’excellent article que vient de publier Pascal Holenweg sur son blog.

A l’orée du vote au Grand Conseil, ce conseiller municipal bien connu, orfèvre en son genre, rompt des lances avec la plupart des arguments que les adversaires des extensions brandissent 1

Le principal d’entre ces arguments, c’est évidemment celui de l’UDC, qui (avec le MCG,  dans une mesure édulcorée sur le droit de vote, et une fraction de partisans de la nation une et indivisible à la française) n’ont que le mot “naturalisation” à la bouche et en font la condition sine qua non de tout niveau de citoyenneté. L’hypocrisie de la plupart de ces ratiocineurs tient au fait qu’ils ne s’emploient à Berne qu’à durcir cette condition sur le plan fédéral, les sincères s’aveuglant quant à eux sur les possibilités qu’ouvre aux cantons la constitution fédérale.

Merci à Pascal Holenweg de cette tonitruante entrée en matière. 

Notes:

  1. Des lecteurs attentifs d’une première version ont fait remarquer à l’auteur, qui devrait les avoir rectifiées depuis, que le canton de Neuchâtel avait introduit le droit de vote cantonal après celui du Jura , et que Vaud  n’accordait pas ce dernier, mais comme Fribourg uniquement l’éligibilité communale. Don’t act. On aurait pu aussi pointer que les conditions d’obtention, en années ou permis de séjour, différaient dans chacun d’entre eux.

Commentaires fermés sur Une salve bienvenue de Pascal Holenweg

Classé dans Argumentaire, Article, Opinion, Prise de position, Publication, Votation

Droit des étrangers à la Une

Editorial Tribune de Genève du 12 février 2020 par Eric Budry

Eric Budry signe aujourd’hui  dans La Tribune de Genève un éditorial visiblement  favorable au projet de loi auquel nous avions fait référence à plusieurs reprises (voir les articles Eclaircie parlementaire dans les droits politiques des étrangers, Dégager l’horizon démocratique – publié dans le Courrier et Sortir du tunnel – publié dans le Temps). Lire la suite

Commentaires fermés sur Droit des étrangers à la Une

Classé dans Article, Contribution, Opinion, Publication

Sortir du tunnel – publié dans le Temps

C’est sous ce titre, évocateur du trop long entracte démocratique que Genève traverse depuis une quinzaine d’années en matière de droits des résidents étrangers de participer à la vie politique du canton, que notre membre du comité a publié, dans le journal romand leTemps du 13 décembre, l’article faisant, comme le précédent dans un autre média local, le point à propos du projet de loi promettant d’en sortir. Lire la suite

Commentaires fermés sur Sortir du tunnel – publié dans le Temps

Classé dans Article, Contribution, Opinion, Publication

Dégager l’horizon démocratique – publié dans le Courrier

Un article faisant le point sur l’état du projet de loi étendant les droits politiques des étrangers à la sphère cantonale et à l’éligibilité, déposé en début d’année au Grand Conseil, paraît ce jour dans le Courrier. Lire la suite

Commentaires fermés sur Dégager l’horizon démocratique – publié dans le Courrier

Classé dans Article, Contribution, Opinion, Publication

Eclaircie parlementaire dans les droits politiques des étrangers

Introduction

Heureuse surprise. La précédente tentative d’Ensemble à Gauche de déposer en solitaire dans les derniers jours de la précédente législature, soit le 20 mars 2018,  un projet de loi constitutionnelle d’extension des droits civiques des étrangers, a été sagement remise à l’orée de la nouvelle. Nous ne pouvons que nous féliciter que notre critique d’humeur (voir notre article http://bit.ly/2VBQ2pV), décochée à un dépôt estimé trop hâtif, ait pour une part motivé cette formation à prendre le temps d’une concertation avec l’Alternative, et à le différer au 8 février 2019. Lire la suite

Commentaires fermés sur Eclaircie parlementaire dans les droits politiques des étrangers

Classé dans Argumentaire, Billet, Contribution, Prise de position

Plaidoyer pour la participation étrangère à “Réinventer la démocratie”

Le 2 octobre 2019, dans le cadre de la Semaine de la démocratie, avait lieu à Uni-Mail une conférence-débat publique sur les expériences et projets de démocratie participative (voir l’annonce sous ce lien). Lire la suite

Commentaires fermés sur Plaidoyer pour la participation étrangère à “Réinventer la démocratie”

Classé dans Argumentaire, Billet, Evénement, Evénement externe, Opinion

Entretien Radio-Cité à l’occasion des élections cantonales

Ecouter l’entretien à Radio-Cité

Notre membre du comité Dario Ciprut, a été interviewé par téléphone le 12 avril par M. Rayane Ben Amor, journaliste à Radio Cité, dans le cadre de l’émission Grand Format.

Le Magazine Grand Format

Entretien Grand Format Radio-Cité 12-04-2018

Malheureusement, il n’a pas été possible de référencer cet entretien avant la date des élections du 15 avril, de sorte que les réponses aux questions posées ont une valeur essentiellement rétrospective dans le contexte électoral présent. Cependant, la distinction qui y est soulignée entre l’accès à une citoyenneté cantonale poursuivie par DPGE et celui à la nationalité suisse à laquelle on l’oppose trop souvent, alors qu’elle est du ressort de la Confédération, mérite qu’on s’y attarde.

Commentaires fermés sur Entretien Radio-Cité à l’occasion des élections cantonales

Classé dans Argumentaire, Campagne, Contribution, Opinion, Sondage, Votation

UN PL CITOYEN DÉPOSÉ PARALLÈLEMENT AU QUESTIONNAIRE DPGE

Ecouter l’entretien à Radio-Cité

Julie Peradotto, candidate Ensemble à Gauche, a présenté à l’antenne de Radio-Cité le 20 mars 2018 les raisons du projet de loi constitutionnelle que sa formation a déposé officiellement le 10 avril au Grand Conseil.


Entretien Grand Format Radio-Cité 20-03-2018

J’ai eu l’occasion d’échanger sur la portée du questionnaire soumis par DPGE aux candidats du Grand Conseil avec le même journaliste, Rayane Ben Amor, jeudi 12 avril. Cet entretien sera mis en ligne dès que possible, mais probablement une fois les élections cantonales  du 15 avril passées.  Veuillez lire ici quelques remarques personnelles sur  le projet de loi présenté ici.

Un projet qui va dans notre sens

D’évidence le projet de loi (PL) d’Ensemble à Gauche va tout à fait dans le sens que DPGE préconise depuis sa création, approfondissement de la démocratie par inclusion pleine et entière de la population résidente, étrangers compris, dans la politique cantonale. L’effet de ce dépôt converge également avec l’intention de notre questionnaire aux candidats et sa médiatisation dans le contexte du scrutin du 15, à savoir faire en sorte que le branle-bas électoral ne recouvre pas totalement la voix de ceux qui ne peuvent y participer faute de passeport.

J’ai pourtant regretté ailleurs que les projets de loi et autres initiatives sur ce sujet, capital à nos yeux, ne s’inscrivent pas dans le courant d’une mobilisation citoyenne et d’un mouvement de fond propre à emporter la décision populaire le moment venu (voir mon commentaire “au récent PL d’EàG” dans la version longue de l’article publié dans le Courrier du 5 avril et surtout la note de bas de page qui l’accompagne).

Je m’en explique plus avant dans ce qui suit.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

C’est que le risque est en effet grand, selon la composition future du parlement et même du Conseil d’Etat, qu’en agitant le drapeau rouge (ou vert d’ailleurs comme cela fut le cas en 2013) devant le parlement, le projet ne franchisse même pas le seuil de l’entrée en matière ou au mieux ouvre un boulevard à un contre-projet gouvernemental minimaliste.  Le ralliement hors de toute concertation associative aux huit ans de séjour préalable me paraît aussi un signe de fébrilité contraire à la perspective de rallier une vingtaine de milliers de citoyens supplémentaires en l’abaissant à cinq (voir la contribution d’E. Piguet sous http://bit.ly/2qrOwt7), alors même que les réponses à notre questionnaire pointent sur la popularité de cette réduction parmi les candidats.

Ce serait alors un bien maigre service rendu à cette commune cause que de l’avoir une fois encore réduite à une agitation partisane sans lendemain. Le pire des cauchemars, si d’aventure la cause parvient jusque devant le peuple, serait qu’elle y capote faute d’avoir cherché à convaincre au-delà du cercle de celles et ceux qui traditionnellement s’en réclament. Autrement dit, penser faire l’économie d’un travail systématique trans-partisan de popularisation en faveur d’une citoyenneté cantonale, espérer l’introduire sans le soutien de tous les milieux appelés à s’en emparer, c’est à notre sens courir le risque de l’envoyer par le fond pour la durée de la législature.

 

Commentaires fermés sur UN PL CITOYEN DÉPOSÉ PARALLÈLEMENT AU QUESTIONNAIRE DPGE

Classé dans Argumentaire, Campagne, Contribution, Débat, Opinion, Sondage, Votation

Election cantonales 2018 – Fin de « l’entre-suisses » en vue?

A l’occasion des élections cantonales genevoises 2018, l’auteur du présent billet ,membre de notre comité, a publié sous ce titre une première analyse des résultats du sondage soumis aux candidates et candidats au Grand Conseil (voir les résultats nominatifs du sondage ici et une évaluation statistique des réponses ici) dans le Courrier du 5 avril sous rubrique Opinion.

Une version autrement plus fournie et dûment annotée de ce texte est mise à disposition sur le présent site . Nous encourageons les lectrices et lecteurs intéressé-e-s à accéder et diffuser cette version, qui bénéficie de la place nécessaire à présenter les vues de l’auteur sur les listes dissidentes pouvant coûter le quorum de la formation 1 qui vient d’annoncer le dépôt d’un projet de loi favorable à l’extension des droits politiques aux résidents étrangers, et à fournir  des détails permettant d’illustrer les opinions qu’il défend.

Notes:

  1. Il s’agit d’Ensemble à Gauche, selon le communiqué de presse daté du 20 mars de cette formation. Le contenu du PL comportant droite de vote et éligibilité sur le plans cantonal est accessible sous bit.ly/2qfk0BP 

Commentaires fermés sur Election cantonales 2018 – Fin de « l’entre-suisses » en vue?

Classé dans Argumentaire, Billet, Campagne, Contribution, Evénement, Opinion, Sondage, Votation

DPGE interpelle les candidat-e-s au Grand Conseil

Sondage sur les droits politiques aux résidents

Et maintenant ?

En prolongement de sa récente interpellation des acteurs et actrices historiques, voilà plus de 12 ans, de l’extension des droits politiques des étranger-ère-s (voir notre Table-ronde de novembre dernier), DPGE a pris l’initiative d’interroger tou-te-s les candidat-e-s à l’élection du parlement cantonal (100 sièges à pourvoir) du 15 avril. Le passé est plein d’enseignements, mais il faut préparer la suite.

Cette élection débouchera, simultanément avec le premier tour pour l’exécutif cantonal (7 sièges à pourvoir pour le Conseil d’Etat 1), sur la législature 2018-2023.

Un questionnaire ciblé en ligne pour 623 candidates et candidats

Un questionnaire en ligne vient en effet d’être transmis, individuellement ou par le bais des secrétariats de leurs partis ou groupements respectifs, à  celles et ceux qui se présentent aux suffrages des citoyen-ne-s suisses parmi nous sur une des 13 listes en joute.

Rappelons que ces listes ont dû être déposées jusqu’au 5 février et sont définitivement closes depuis le 8. Les 623 candidatures nominales par liste et commune de résidence sont disponibles sous ce lien. Le communiqué de la chancellerie d’Etat du 8 février donne accès à l’ensemble des informations arrêtées sur les candidatures pour les deux élections du GC et du CE, ainsi que sur les apparentements conclus entre 7 des 13 listes en présence 2.

Apprécier l’engagement des postulant-e-s avant de donner nos voix

Par sa réponse individualisée à ce questionnaire très simple, chaque candidate ou candidat pourra exprimer, avant de solliciter nos suffrages, dans quel sens il ou elle compte influer sur la politique cantonale dans les cinq ans à venir, en précisant sa position, ses préférences et ses intentions en matière :

  • d’extension du droit de vote des étrangers (acquis en 2005) à l’éligibilité (encore refusée) sur le plan communal
  • d’extension de ces droits politiques au plan cantonal
  • des durées de résidence nécessaires à l’obtention de ces mêmes droits

Que faire des résultats ?

DPGE se réjouit particulièrement de pouvoir, en publiant et commentant les résultats de ce sondage :

  • Interpeller chaque candidate ou candidat à la représentation démocratique sur l’enjeu démocratique primordial que constitue l’exclusion d’une part considérable de la population du canton dans ce scrutin et pour une nouvelle période quinquennale;
  • Eclairer les électeurs et électrices sur les positions et intentions publiques des candidat-e-s sur un sujet trop fréquemment évacué dans les campagnes électorales du fait même qu’il reste hors de portée des résident-e-s étranger-ère-s;
  • Assurer en quelque sorte par intérim et hélas bien indirectement la présence symbolique de cette fraction de notre électorat communal qui campe toujours et encore, plus de 12 ans après la première extension de 2005, à la lisière de nos scrutins genevois.

Ces résultats montreront en tout cas si et combien on peut compter sur nos futur-e-s député-e-s pour faire en sorte que nous ne piétinions pas encore dans cinq ans devant les mêmes obstacles à l’expression démocratique sur des  affaires concernant directement tou-te-s les résident-e-s.

 

Notes:

  1. Les candidats n’ayant pas obtenu la majorité absolue au premier tour se disputeront les sièges vacants lors d’un second tour le 6 mai.
  2. Rappel: c’est la Loi sur l’exercice des droits politiques (LEDP) qui fixe le quorum de 7{dc871dbcee6286fafc7e23e85fb2201f7caea96c8f018668fb658f0f48a92937}, stérilisant les suffrages allant sur les listes ne l’atteignant pas, comme la mécanique de répartition à la proportionnelle des sièges aux groupes de listes apparentées.

Commentaires fermés sur DPGE interpelle les candidat-e-s au Grand Conseil

Classé dans Communication, Editorial, Sondage